Kouglof aux lardons

Pour un moule à kouglof de 1,5 litre
Levain :
1 cube de levure (42 gr.)
1/2 dl lait tiède
250 gr. farine
Pâte :
250 gr. farine
1 cc sel
150 gr. margarine ou beurre fondu puis refroidi
2,5 dl lait
1 œuf
250 gr. lardons en dés ou bâtonnets
3 cs cerneaux de noix grossièrement hachés

Levain : dans une terrine, mélanger le lait tiède et la levure. Mettre la farine dans un saladier,  ajouter 2-3 cs du mélange lait-levure et mélanger. Verser le reste du mélange lait-levure sur toute la surface de la farine. Couvrir et laisser lever env. 30 minutes à température ambiante jusqu’à ce que la surface de la farine soit craquelée.

Pâte : dans un récipient, mélanger le beurre fondu, le lait et l’œuf. Dans le bol du robot ménager, mettre la farine et le sel. Ajouter le mélange précédent et laisser tourner le robot (ou malaxer à la main) jusqu’à ce que la pâte soit lisse et présente des bulles d’air. Incorporer alors le levain, couvrir et laisser doubler de volume à température ambiante (env. 45 minutes).

Faire revenir les lardons dans une poêle à petit feu, sans ajouter de matière grasse, laisser refroidir sur du papier absorbant. Incorporer les cerneaux de noix grossièrement hachés et les lardons à la pâte levée. Mettre la pâte dans un moule à kouglof généreusement graissé, couvrir et laisser lever à température ambiante jusqu’à ce que la pâte atteigne le bord du moule (env. 20 minutes).

Cuisson : 45 à 55 minutes dans le bas du four préchauffé à 200°. En fin de cuisson, couvrir éventuellement le kouglof de papier d’alu pour éviter qu’il ne prenne trop vivement couleur.

On peut aussi mettre la pâte dans des petits moules, il faut alors réduire le temps de cuisson.

C’est tiède que le kouglof est le plus savoureux.

Suggestions :
– Supprimer les noix et les remplacer par des noisettes ou des amandes.
– Incorporer à la pâte 2-3 cs de fines herbes fraîches hachées.

Source : Betty Bossi, livre « Pâtisseries salées »