Melons pour tous les goûts

Tout savoir ou presque sur les melons.

Saison de juin à septembre
En dépit de son parfum sucré, le melon n’est pas un fruit. Appartenant à la famille des cucurbitacées, comme la courgette ou le potiron ou la courge, il s’agit d’un légume.
Les fruits mûrs se mangent crus en entrée ou en dessert. On peut aussi les cuire pour en faire des compotes et des confitures.

Voici les différents types de melons

Le melon charentais
Originaire du village italien de Cantalupo, ce melon plutôt petit (jusqu’à 15 cm diamètre) est désormais surtout cultivé en France. Il se caractérise pas sa chair orangée et par son parfum puissant. La mention « charentais » désigne un type commercial et ne traduit absolument pas une origine géographique. Ainsi, le melon de type charentais est cultivé dans plusieurs régions de France, ainsi qu’en Espagne, au Maroc, en Guadeloupe, etc.
Il présente une écorce peu épaisse avec des stries vertes plus ou moins marquées. Elle peut être lisse ou recouverte de fines formations en relief, on dit alors qu’elle est brodée ou écrite.
On distingue le Charentais jaune et le Charentais vert.

Le charentais jaune
Cette variété est la plus consommée en France. Il a une durée de conservation limitée. Lorsqu’il arrive à maturité, sa peau vert clair se colore légèrement de jaune et son pédoncule se détache facilement. Son goût est très parfumé, sa chair orange est sucrée et juteuse.

Le charentais vert
Il se conserve plus longtemps, mais est légèrement moins savoureux. En règle générale, sa robe reste vert clair à maturité mais peut aussi prendre une teinte laiteuse à légèrement jaune. Son goût est moins parfumé que son cousin jaune, sa chair est souvent croquante et sucrée.

 

 

Melon Galia
Contrairement à d’autres variétés sa peau lisse ou granuleuse, ce melon à la saveur douce et sucrée possède une écorce brodée. Il possède une forme toujours ronde avec une robe plutôt jaune que recouvre une broderie fine laissant apparaître la couleur de l’épiderme.

 

 

Melon miel ou melon Honeydew
Il se caractérise par sa peau jaune et son goût mielleux. Il est riche en vitamine A.
Le fruit est rond, l’écorce est lisse, blanc gris. Il pèse 2 kg. La chair est verdâtre (parfois orangée dans certaines variétés récentes). Ce type à maturation non climactérique produit un fruit de bonne conservation. Il est cultivé aux États-Unis, en Amérique, en Australie et en Asie.

 

 

Melon Futuro
Affublé su surnom peu flatteur de « piel de sapo » (peau de crapaud) en espagnol en raison de sa peau rêche, voire granuleuse, ce melon est cependant très apprécié dans la péninsule ibérique. Il est un peu plus sucré que son cousin charentais. Le « Piel del Sapo » est un melon de forme ovale et souvent de très gros calibre ; d’une couleur d’épiderme plutôt vert foncé, sa chair est toujours blanche.

 

                            Pastèque 

 

Pastèque
Comme tous les cucurbitacées, la pastèque est un poids lourd sur le plan botanique et peut atteindre jusqu’à 20 kg. Si nous savons coutume d’en retirer les pépins, ces derniers sont dégustés grillés dans les pays arabes. En Inde, ils sont transformés en farine pour faire du pain.

 

 

 

 

Comment le choisir
Lorsqu’il est mûr il exhale un parfum typique et odorant. Si le pédoncule se décolle, le melon est à maturité.
Un bon melon doit être lourd (signe qu’il est gorgé de sucre exhaler une odeur typée (le humer du côté de l’auréole) qui est signe de maturité. Trop forte, cette odeur est signe de surmaturité. Au toucher, son écorce doit être souple mais pas molle. Dans le cas du melon de Cavaillon la présence d’une craquelure voire d’un détachement du pédoncule est un signe de maturité, mais cela ne concerne pas tous les types de melons. Un bon melon lisse ou brodé doit avoir des tranches bien marquées par un trait vert bleuté.

Conservation
Au réfrigérateur, les pastèques entières se conservent plusieurs semaines, et 1 ou 2 jours lorsqu’elles sont coupées.
Pour les melons, selon son degré de maturité et la variété , conserver dans le bac à légumes, emballez-le dans une boîte ou un sachet hermétique pour que son odeur ne se propage pas aux autres aliments. Le melon charentais ou le Galia se gardent moins longtemps. Il convient de les consommer rapidement après l’achat. Ils se conservent mieux dans un placard ou une cave fraîche qu’au réfrigérateur.

Préparation
Les pastèques doivent être coupées en tranches dans le sens de la longueur. Les pépins sombres seront éliminés à l’aide d’un couteau, les pépins clairs peuvent être consommés.
Epépiner les melons est plus facile : il suffit de couper le fruit en 2 et d’ôter le cœur avec une cuillère.

Utilisation
Les pastèques sont traditionnellement consommées crues et nature. Leur fraîcheur fait également merveille dans des salades, avec de la féta ou du fromage de chèvre. Malgré leur teneur importante en eau, elles peuvent aussi être grillées. Réduites en purée, elles donnent des boissons rafraîchissantes ou entrent dans la composition de bâtonnets de glace. Les melons se mangent eux aussi volontiers crus, en salade ou avec des ingrédients salés comme du jambon cru ou fumé. Ils permettent également de préparer d’excellents smoothies et glaces.
Les fruits mûrs se mangent crus en entrée ou en dessert. On peut aussi les cuire pour en faire des compotes et des confitures.

Expression populaire
« Avoir le melon » signifie « avoir la grosse tête ».